Il y a quelques semaines, une amie m'a demandé si j'accepterais de confectionner une chemise d'homme pour un anniversaire. J'adore coudre des chemises donc, bien sûr, je ne me suis pas fait prier...

J'avoue que, même si je l'ai trouvé très joli, j'ai eu quelques suées en voyant le tissu !

Je voulais que cette chemise soit la plus parfaite possible, je n'ai laissé aucune chance à l'à peu près, je me suis beaucoup renseignée sur les chemises du commerce, ce qui différencie une chemise "premier prix" d'une chemise plus haut de gamme, j'ai pris une grande respiration et je me suis lancée...

Forte de mes expériences précédentes, j'ai mixé plusieurs patrons pour avoir mon propre patron afin que cette chemise aille le mieux possible à son destinataire.

J'ai dit des noms d'oiseaux (beaucoup), j'ai pesté (parfois) et j'ai même failli me décourager lorsque, en l'essayant sur mon mari, la chemise semblait bien trop serrée...

Et puis voilà...

Palou1

Palou2

Palou3

Palou4

Palou5

Palou6

Palou7

Palou8

Comment j'ai fait ?

- Chemise homme patron perso ("El" comme Lundi 27... les initiés comprendront !)
- Tissu "Vintage Ferdinand' et "Puzzled Milly" coloris bleu vert  Soft Cactus achetés ICI
- Boutons turquoises du marché cousus selon la technique "
- Biais turquoise pour l'ourlet du bas

 

Pour les détails de confection :

- J'ai fait un col classique avec une encolure française, des manchettes simples à coin carré,
- Je n'ai pas thermocollé les cols, pieds de cols et manchettes mais je les ai triplés avec un drap blanc. Je n'avais pas envie qu'au bout de plusieurs lavages, les parties entoilées gondolent !
- La gorge de boutonnage est simple, le tissu étant chargé, je n'ai pas voulu rajouter de détails inutiles
- J'ai cousu les boutons selon la technique "Zampa di Gallina", une couture en forme de flèche (littéralement "patte de poule") afin que les boutons soient solides et ne se détachent pas à l'usage.- En ce qui concerne l'emmanchure et les coutures de côtés, j'ai fait une couture anglaise que j'ai ensuite surpiquée pour éviter un petit "bourrelet" tant disgracieux qu'inconfortable !
- J'ai fait les pattes de boutonnage des manches avec le tissu de la doublure, parce que je trouvais ça joli et aussi (surtout !) parce que je n'arrivais pas à faire de jolis raccords avec les voitures...
- Je déplore le fait d'avoir manqué de temps pour faire une hirondelle (c'est le petit renfort qu'on trouve en bas des coutures de côté, parfois de la même couleur que la chemise, parfois contrastant) afin de solidifier le bas des coutures de côtés...

 

J'ai passé énormément de temps sur cette chemise et je suis, dans l'ensemble, contente du résultat. C'était un joli défi que je suis contente d'avoir relevé !

Merci Mélanie pour ta confiance !

Merci Laëti pour les jolies photos !